La réflexologie globale

La réflexologie est une pratique très ancienne qui débute avec l’antiquité.
Faute de documents, nous ne pouvons affirmer qu’elle ait existée auparavant, mais les grands singes et les hommes ont toujours utilisé leurs mains pour soulager les souffrances, comme les mères bercent et massent les bébés qui pleurent.
Les vestiges des civilisations anciennes, égyptienne et babylonienne, témoignent de pratiques manuelles sur certaines zones réflexes du corps.
Un pictogramme, retrouvé sur la tombe du médecin Ankmahor datant de 2500 ans avant J­C. environ, prouve la pratique de massages des pieds et des mains. Les chinois, à la même époque, identifient l’éxistence des méridiens sur lesquels la médecine traditionnelle chinoise a élaboré ses repères et ses codes. La partie manuelle de cette médecine s’est appelée en occident REFLEXOLOGIE GLOBALE.
Dans de nombreux pays, elle est reconnue en tant que médecine manuelle. En France, elles est principalement pratiquée sous l’angle plantaire qui est une des précieuses facettes de la réflexologie globale.

LES PRINCIPES DE LA REFLEXOLOGIE GLOBALE

La réflexologie globale s’appuie sur l’organisation énergétique du corps, qui met en relation le corps, les sentiments, la sensibilité, le cycle des saisons, du jour, de la nuit ainsi que les éléments, cet ensemble étant relié aux organes et aux entrailles.
L’anatomie énergétique est formée des méridiens, où circule l’énergie vitale.
Ceux­-ci aboutissent aux points et aux zones réflexes du corps qui sont situés principalement sur les pieds, les mains, le crâne, les oreilles et le visage ainsi que sur certains points d’acupuncture. De l’équilibre de ces flux d’énergie dépend l’état de santé de la personne.

LE FONCTIONNEMENT DE LA REFLEXOLOGIE GLOBALE

La réflexologie globale repose sur 3 piliers : LE SOUFFLE, LES NUTRIMENTS ET LE MOUVEMENT
Le souffle aide à la métabolisation de l’énergie nutritive et la complète. Il met l’énegie vitale en mouvement sur le support des liquides organiques du corps, dont fait partie le sang. Considérant l’être humain comme une entité indivisible, en stimulant les points et zones réflexes répartis sur le corps, la réflexologie touche toutes les composantes de l’être et oeuvre à les réharmoniser.

UNE SEANCE DE REFLEXOLOGIE GLOBALE

L’action réflexologique consiste à dynamiser l’énergie vitale du corps afin de libérer les zones sensibles et fragilisées de l’organisme en utilisant : le massage, la digitopuncture et l’acupression.
Préalablement le réflexologue procède à un bilan énergétique pour définir l’état des organes et des fonctions. Si l’énergie et les liquides qui la transportent fonctionnent normalement, les points et les zones réflexes réagiront positivement au toucher. Dans le cas contraire, ils seront très sensibles, voire douloureux. Cette démarche se fait à l’écoute de l’état émotionnel du patient et avec sa participation active : le patient et le réflexologue travaillent ensemble au maintient du bien­être et à l’amélioration de la santé.


LA REFLEXOLOGIE GLOBALE : UNE DEMARCHE NATURELLE


La réflexologie globale se veut d’abord préventive pour maintenir la forme et le bien­être. Elle est d’ailleurs reconnue comme médecine manuelle qui peut suffire pour un grand nombre de disharmonies. Elle est aussi un précieux complément d’autres pratiques pour des déséquilibres plus profonds. Elle s’exerce toujours dans une approche globale de la santé et de la personne. Tout en étant active et efficace, elle est indolore, ce qui apporte un confort apprécié des patients qui peuvent ainsi parvenir à l’autonomie et à l’engagement face à leur santé.